Investir dans l’immobilier : la SCPI.

 

Définition :

C’est une société de placement immobilier qui a pour fonction l’acquisition et la gestion d’un patrimoine immobilier locatif pour le compte d’investisseurs qui en détiennent les parts sociales.

Il existe plusieurs types de SCPI qui permettent de répondre à des objectifs patrimoniaux de nature différente.

-SCPI “de rendement” qui permet de tirer des revenus réguliers. Classiquement le patrimoine immobilier est constitué de bureaux, de locaux commerciaux, d’entrepôts.

-SCPI “de valorisation” qui a pour premier objectif la valorisation du capital lors de la liquidation du patrimoine, à terme. Le patrimoine immobilier détenu est constitué d’immeubles situés dans les meilleurs quartiers de grandes métropoles, peu générateur de revenus mais à fort potentiel en termes de valorisation.

-SCPI “fiscale” dont les investissements sont faits sur de l’immobilier permettant la réduction fiscale, par exemple “Pinel”. Le risque locatif est mutualisé.

Fonctionnement d’une SCPI :

Les associés souscrivent des parts sociales.

La SCPI investit dans un parc immobilier qui génère des loyers et les associés perçoivent des revenus trimestriellement qui correspondent aux loyers nets de charges.

La société de gestion est chargée de la gestion locative, de l’entretien des immeubles, de l’information des associés et de l’organisation du marché des parts.

Différents organes de contrôle sont actifs :

L’AMF (autorité des marchés financiers) qui agrée la société de gestion.

L’assemblée générale des associés

Le conseil de surveillance

Le commissaire aux comptes

L’expert immobilier qui évalue le parc immobilier détenu.

Investir dans les SCPI présente de nombreux atouts :

-Mutualisation des risques.

-Rendement locatif potentiel attractif car nous permet de toucher l’immobilier professionnel, plus rémunérateur que l’immobilier d’habitation.

-Flexibilité du montant de l’investissement avec un ticket d’entrée faible par rapport à l’achat d’un appartement.

-Obtention de loyers nets de frais de gestion.

-Pas de contraintes de gestion.

-Bail commercial et non pas bail d’habitation.

-Transparence de l’information fournie par la société de gestion régulièrement.

-Liquidité plus rapide qu’n immobilier direct.

Et quelques contraintes :

-Raretés des parts surtout avec de plus en plus d’investisseurs cherchant un ratio rendement/risque favorable.

-Liquidité, cela reste de l’immobilier.

-Loyers trimestriels.

-Financement proposé par peu d’établissements bancaires.

 

Selon les besoins, la détention des parts de SCPI peut se faire :

-en direct, en pleine propriété ou en démembrement.

-via une société, SCI de SCPI

Nous aurons donc une fiscalité de revenus fonciers.

Le financement pourra se faire au comptant ou à crédit, solution extrêmement intéressante avec l’effet de levier.

-en assurance-vie pour bénéficier de la fiscalité liée à cette enveloppe.

Que ce soit dans la phase de constitution d’un patrimoine, avec l’achat à crédit ou pour obtenir des revenus réguliers, les SCPI méritent que l’on s’y intéresse.

N’hésitez pas à me questionner !